Désir sexuel féminin et cycle menstruel

  • Durex - Lubrifiant Naturel Hydratant à l'Acide Hyaluronique - 100ml
    LUBRIFIANT NATUREL - Ce gel lubrifiant sexuel naturel est composée de 100% d'ingrédients d'origine naturel qui hydratent les zones intimes CONFORT - Sa formule à base d'eau respecte le pH de la peau et ne contient aucun parfum ou colorant ajouté DOUCEUR - Ce lubrifiant à l'Acide Hyaluronique rend les rapports sexuels plus doux et aide à pallier les sécheresses vaginales liées aux différents moment du cycle menstruel COMPATIBLE - Ce gel Durex Hydra + est compatible avec les préservatifs en latex et avec les sex toys Durex QUALITE - La marque Durex est un gage de qualité et de sécurité : 100% de nos préservatifs sont testés electroniquement pour vérifier l’absence de trous et imperfections.
  • Durex - Gel Lubrifiant Sexuel Naturel - Lubrifiant intime à base d'eau - 250ml
    LUBRIFICATION NATUREL - Ce gel lubrifiant sexuel naturel est composée de 100% d'ingrédients d'origine naturel qui hydratent les zones intimes. Ce gel lubrifiant convient pour un usage sexuel vaginal, oral et anal CONFORT - Sa formule à base d'eau respecte le pH de la peau et ne contient aucun parfum ou colorant ajouté DOUCEUR - Ce lubrifiant à base d'eau rend les rapports sexuels plus doux et aide à pallier les sécheresses vaginales liées aux différents moment du cycle menstruel COMPATIBLE - Ce gel Durex naturel original est compatible avec les préservatifs en latex et avec les sex toys Durex QUALITE - La marque Durex est un gage de Qualité et de sécurité: 100% de nos préservatifs sont testés électroniquement pour vérifier l’absence de trous et imperfections
  • Extrait de Maca Bio Andina | 9 Mois de Traitement | 300 Comprimés de 2500 mg | Maca Root trés Concentre 10:1 | Sport - Énergie - Libido | Certifié BIO | Qualité Prémium (1 x 300 Comprimés)
    🌎 LA MACA ANDINA ALDOUS BIO est cultivée dans le meilleur environnement naturel. Avec de l'eau de grande pureté et sans résidus toxiques de pesticides, d'antibiotiques, d'engrais synthétiques, d'additifs et de conservateurs. Notre sélection garantit les excellentes propriétés nutritionnelles de notre Organic Maca Powder de première qualité. 💊 TRÈS BÉNÉFIQUE POUR NOTRE SANTÉ - Notre Maca Bio Gelules fournit de l'énergie, de la vitalité, augmente la libido pour femme, la fertilité, aide à prévenir la fatigue, améliore les performances athlétiques/ sportives, l'endurance physique, la santé des cheveux et de la peau. Il augmente également la sensation de bien-être, améliore la mémoire, retarde le vieillissement et a un effet analgésique. ⭐ MACA AUTHENTIQUE BIO DE QUALITÉ PREMIUM - Le puissant extrait de Maca Aldous Bio contient dans chaque comprimé 97% d'extrait de Racine de Maca Bio qui vous garantit la consommation de Maca authentique. Parce que l'origine de notre Maca est 100% naturelle et écologique, notre corps la reconnaît et l'assimile mieux sans créer d'effets ou de réactions indésirables. Notre format de 300 comprimés de 2500 mg facilite et accélère la consommation pendant 9 mois. ♻️ PRODUIT ÉTHIQUE, DURABLE, DE LONGUE CONSERVATION ET SANS PLASTIQUE - La philosophie d’Aldous Bio repose sur l'idée que, pour fabriquer et commercialiser nos produits, nous ne devons pas gaspiller les ressources naturelles disponibles, ni hypothéquer les ressources des générations futures. Nous ne vendons donc que des produits écologiques de qualité, n'utilisons pas de récipients en plastique, et nous misons sur un format de 300 comprimés pour réduire les expéditions et les émissions de CO2. 🌱 CONVIENT AUSSI POUR LES VÉGANS ET VÉGÉTARIENS - Le Maca Aldous Bio est un produit idéal pour compléter les régimes végétaliens ou végétariens car il ne contient pas de gélatine animale, de gluten, de lait, de lactose ou d’ingénierie génétique. Tous nos produits sont organics, respectueux de l’environnement, sont produits honnêtement sans utiliser d'ingrédients d'origine animale et sont économiquement durables.
  • Kiffe ton cycle

Bien qu’il s’agisse d’un processus miraculeux de la Nature qui prépare les femmes à être mères, le cycle menstruel souffre depuis des siècles d’un tel obscurantisme qu’au beau milieu de celui-ci, si l’on demandait comment le résumer en quelques mots, beaucoup répondraient, paraphrasant le discours de Churchill, « du sang, de l’effort, des larmes et de la sueur » et, peut-être, influencés par les publicités de nuages ​​​​colorés et de cordes raides, ils ajouteraient sa dernière phrase « Venez alors et avançons ensemble avec nos forces unies ».

Mais tout n’est pas perdu ; Heureusement, de plus en plus de femmes se rebellent contre les étiquettes en reconnaissant que, en plus de saignements, souffrant de douleur et durable un carrousel d’émotions contradictoires (un trinôme qui, par ailleurs, ne se produit pas toujours), on se sent parfois comme le désir sexuel que nous J’ai envie de baiser et/ou de me masturber comme s’il n’y avait pas de lendemain.

Et pourquoi cela arrive-t-il ? Partant du principe que chaque femme est un monde et son cycle menstruel, un autre, dans cet article je vais expliquer les principales raisons qui influencent la généralité de celles qui les ont régulièrement.

Hormones et désir sexuel féminin

Les hormones sont des substances sécrétées par des cellules spécialisées qui circulent dans le sang vers les organes et les tissus, agissant comme des « messagers chimiques » du corps dans les processus liés au métabolisme, à la croissance, au développement et à la reproduction.

Les hormones sexuelles féminines, en particulier, préparent notre système reproducteur à la réception du sperme et à l’implantation de l’ovule fécondé, et affectent notre humeur, notre désir et notre réponse sexuelle, en particulier les œstrogènes et la progestérone ; bien que certaines études indiquent également des hormones androgènes telles que la testostérone.

Eststrogènes

Les œstrogènes sont principalement produits par les ovaires et le placenta pendant la grossesse. Les plus pertinents sont l’estrone et l’estradiol, le premier ayant pour fonction de préparer l’ovulation et le second de réguler le cycle menstruel.

Les œstrogènes influencent également notre libido, ainsi que notre comportement émotionnel, car ils sont liés aux neurotransmetteurs « du bonheur » que nous verrons plus tard, le désir sexuel, l’optimisme, les sentiments de bien-être et d’épanouissement étant d’autant plus grands qu’ils sont présents. dans le corps.

Progestérone

Cette hormone sexuelle, qui, comme les œstrogènes, est produite principalement par les ovaires (et le placenta pendant la grossesse), est intimement impliquée dans la grossesse, l’embryogenèse et, bien sûr, le cycle menstruel.

L’activité de la progestérone augmente au cours de la deuxième semaine de celle-ci (phase pré-ovulatoire), pour préparer le corps à une hypothétique grossesse, contribuant à la création et à l’épaississement de l’endomètre, c’est-à-dire de la muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus pour abriter l’ovule fécondé et qui sera expulsé par la menstruation dans le cas où une grossesse n’a pas eu lieu.

De plus, la progestérone augmente la taille des seins dans les jours précédant la règle, affecte l’humeur produisant un certain effet dépressif dans le syndrome prémenstruel et réduit les niveaux de libido à leur minimum.

Androgènes

Les androgènes sont un groupe d’hormones sexuelles nettement masculines (testostérone, androstérone et androstènedione), qui influencent également le développement reproducteur des femmes.

En nous limitant à cela, la testostérone, produite principalement par les ovaires, influence à la fois le cycle et la libido, bien qu’il n’y ait pas de consensus scientifique quant à savoir si cette influence sur le désir sexuel féminin est élevée ou simplement anecdotique.

Généralement, les niveaux les plus élevés se produisent vers le milieu du cycle menstruel, juste avant l’ovulation, le moment où le pic du désir sexuel atteint ses maximums, c’est pourquoi les partisans de la première théorie désignent cet androgène comme l’une de leurs causes.

Neurotransmetteurs et désir sexuel féminin

Les neurotransmetteurs sont des biomolécules dont la fonction principale est de transmettre des informations d’un neurone à un autre, à une cellule musculaire ou à une glande, à travers la synapse (l’espace qui les sépare), c’est pourquoi c’est une substance chimique clé lors du transfert de stimuli nerveux.

Comme les hormones, dont certaines sont étroitement liées, les neurotransmetteurs jouent un rôle important dans le désir féminin, en particulier les endorphines, la sérotonine, l’ocytocine et la dopamine.

Endorphines

Les endorphines sont impliquées dans de nombreux processus, notamment l’inhibition de la douleur physique et émotionnelle (agissant comme une sorte d’analgésique), le renforcement du système immunitaire et l’amélioration de l’attention et de la mémoire, bien qu’elles soient surtout connues pour leur pouvoir de provoquer, sur le plan physique et niveau mental, sensations de plaisir, de bien-être, de calme et de bonheur.

Ils sont également connus sous le nom d’opiacés endogènes car lorsqu’ils sont libérés dans le corps, il le perçoit comme une sorte de récompense, nous incitant à répéter le comportement qui a généré leur libération, quelque chose de similaire à ce qui se passe lorsque certaines drogues comme l’héroïne ou la morphine sont consommé. .

Evidemment, son déclin et/ou son absence provoque l’effet inverse : mal-être, anxiété, difficulté à faire face aux traumatismes… qui peuvent faciliter la consommation et l’addiction de substances qui simulent leur effet.

Concernant sa relation avec le cycle menstruel et la sexualité, diverses études suggèrent que les endorphines augmentent la libido, améliorent les relations sexuelles et facilitent la création de liens amoureux entre amoureux, en particulier dans les jours précédant l’ovulation.

Sérotonine

Comme les endorphines, ce neurotransmetteur aide à réguler différentes fonctions, notamment l’humeur, la libido et le désir sexuel.

Son influence sur le premier est si grande que lorsque ses niveaux sont élevés, il produit des états de bonheur et d’euphorie similaires aux effets provoqués par des drogues telles que l’ecstasy ou le LSD et lorsqu’ils sont faibles, il peut provoquer dépression, anxiété et troubles tels que l’obsession – compulsif.

Ces niveaux varient naturellement au cours du cycle, diminuant de manière significative dans la phase prémenstruelle, et peuvent provoquer des épisodes d’anxiété, de tristesse, d’irritabilité, d’insomnie et de dépression, typiques du syndrome prémenstruel (SPM).

L’ocytocine

Cette molécule agit comme une hormone et comme un neurotransmetteur. En tant que molécule, il est d’une grande importance dans le processus de reproduction, en particulier lors de l’accouchement et de l’allaitement ; Et en tant que neurotransmetteur, il est étroitement lié à des émotions telles que l’altruisme, la générosité, la compassion, l’empathie et la confiance.

Et pas seulement avec ceux-ci, l’ocytocine est familièrement appelée “l’hormone de l’amour” pour son rôle dans le renforcement des relations affectives et l’établissement de liens amoureux, en particulier au stade de l’engouement.

Lorsque nous tombons amoureux, le cerveau sécrète de grandes quantités d’ocytocine, ce qui nous fait ressentir un tel plaisir à être avec l’autre personne que cela peut devenir aussi addictif que l’alcool.

Et si l’on parle de plaisir, cette molécule remporte la médaille d’or, puisque le corps la libère en grande quantité lors des rapports sexuels et, surtout, lors de l’orgasme ; Même s’il n’est pas nécessaire d’en profiter pendant le cycle menstruel pour qu’il apparaisse, il le fait déjà tout seul main dans la main avec les œstrogènes et le reste des neurotransmetteurs du bonheur, notamment en phase pré-ovulatoire.

Dopamine

La dopamine, qui agit également comme hormone et neurotransmetteur, est impliquée dans des fonctions telles que le mouvement, l’apprentissage, la production de lait, la mémoire, le sommeil ou l’attention, même si elle est connue avant tout parce qu’elle procure plaisir et détente.

A cela s’ajoute que, comme il est lié au système de récompense du cerveau, l’organisme nous encourage à répéter les comportements qui ont causé sa libération, parmi lesquels, bien sûr, le sexe ; Mais, comme l’ocytocine, il n’est pas nécessaire d’avoir un orgasme pendant le cycle menstruel pour qu’il apparaisse, ses taux augmentent notamment dans la… précisément la phase pré-ovulatoire.

Hormones, neurotransmetteurs et cycle menstruel

Comme nous l’avons déjà expliqué dans ce reportage sur les différentes phases du cycle menstruel, au cours de celui-ci, les niveaux hormonaux varient, affectant directement notre humeur et notre libido. Et à quel moment le désir sexuel est-il le plus fort ? Bien que chaque femme soit un monde et que ses règles en soient un autre, diverses études ont déterminé que le désir sexuel commence à se manifester au moment des règles et augmente jusqu’à atteindre son pic le plus élevé à environ 14 ou 15 jours, juste avant l’ovulation.

Parce que? Car au cours du cycle, les niveaux d’œstrogènes et de progestérone varient et, comme nous l’avons vu, les œstrogènes augmentent le désir sexuel et élèvent l’humeur (en raison de son interaction avec les neurotransmetteurs du bonheur), tandis que la progestérone les réduit.

Qu’est-ce que tu veux dire par là, Brenda ? De quoi mon désir dépend-il uniquement et exclusivement de substances chimiques ? Qu’est-ce que je suis excitée perdue certains jours oui et d’autres pas par le caprice de quelques petits dieux ? ». Pour rien; non seulement, comme je l’ai déjà dit, chaque femme est un monde et son cycle, un autre ; Il existe également d’autres facteurs qui influencent la libido au cours de cette période.

La libido pendant la menstruation

De nombreuses femmes se sentent particulièrement lascives dans la première phase de leur cycle menstruel pour diverses raisons. L’un d’eux est l’augmentation de la lubrification et de la sensibilité, qui augmentent le plaisir de tous les jeux sexuels ; auquel s’ajoute le pouvoir analgésique de l’orgasme, qui diminue les douleurs menstruelles .

Un autre, extrêmement puissant, brise le tabou de baiser avec la règle. Car oui, avoir des relations sexuelles avec une menstruation est encore un tabou, un stigmate social, non seulement à cause du sang des menstruations, mais aussi à cause de la transgression de l’idée, gravée dans notre inconscient depuis des siècles, que le sexe devrait avoir une fonction purement procréatrice. une fonction; Et même s’il y a un faible risque de tomber enceinte pendant vos règles, enfreindre cette “règle non écrite” est très morbide.

Pourquoi ne pas le faire, pourquoi ne pas profiter du sexe avec vos règles, pourquoi ne pas vous adonner au plaisir à n’importe quel moment du cycle, qui n’arrête pas de couvrir tous les jours des femmes qui ont encore leurs règles ?

Pourquoi pas quand tu ne l’as plus ? Seul, en compagnie, sans regrets, sans limites, car votre sexualité fait partie de votre essence et personne, PERSONNE, pas même vous-même, ne doit la retenir.